Les boules

Il y a quelques temps, on apprenait que Le Poussin Bleu, fameux glacier de Saint-Raphaël, était la cible de « décoloniaux » appelant au boycott de l’établissement parce qu’il avait commis le crime de proposer à sa clientèle deux glaces baptisées respectivement L’Africaine et Le Chinois.

La première est une glace au chocolat dotée d’une épaisse et souriante bouche en pâte d’amande rouge. Le deuxième est un sorbet au citron.  

L’un des gardes du « bien penser » a prié ses amis, via les réseaux sociaux, « de bien vouloir boycotter le « Poussin Bleu » à Saint-Raphaël qui sert des desserts sous des noms et des dressages parfaitement racistes ».

Il a aussi interpellé un député Modem qui, au lieu de l’envoyer paître, a cru judicieux d’en rajouter en écrivant : « Je comprends très bien que les patrons du « Poussin Bleu » n’ont pas voulu blesser quiconque mais à notre époque, ce genre de chose n’a plus sa place […] parfois, sans le vouloir, on peut être blessant. Il ne voulait pas apparaître comme le vilain petit canard … noir. Faire de la politique pour en arriver là…

Alors, puisqu’il en est ainsi et même si tout le monde sait qu’un bon chinois est un chinois poli, nous nous abstiendrons désormais de prendre une Mauresque (surtout si elle est au melon) pour ne pas réveiller les Maures, nous ne parlerons plus de poudre de coco qui stigmatiserait les communistes, de crème anglaise parce qu’on ne se moque pas des moches ; nous ne dégusterons plus de Flanby pour ne pas manquer de respect envers un président de la République, ni de Vahiné parce que les tahitiennes sont susceptibles, de crème Mont-Blanc, bien trop dominant et racisé. Pas question non plus de déguster une dame-noire pour ne pas lui rappeler l’esclavage, pas plus une dame-blanche pour ne pas rendre la précédente jalouse, ni de se délecter d’une religieuse pour ne pas porter atteinte à la laïcité ou verser dans la gérontophilie.

Allez, y’a bon une p’tite tête de nègre pour la route… vers la prison.

O.T.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn