Qui sommes-nous?

Dans le titre du journal, il y a de la poésie populaire. Le torchis fut l’un des éléments de base, même essentiel, de la construction des huttes Celtes et des maisons alsaciennes. Les anciens ont eu du flair en osant mélanger de la terre argileuse avec des joncs pour créer ce matériau unique.

C’est un paradoxe intéressant pour les hommes. On parle de notre enveloppe charnelle, la matière, et de notre esprit  l’âme. C’est un bel exemple de torchis que le Grand Architecte  nous a réservé pour des siècles et des siècles à venir.

Le Torchis, évoque l’idée que nous sommes complexes comme du torchis. Nous avons tous des sensibilités, des tailles, des couleurs, des cultures différentes; c’est notre monde. Chacun se définit selon ses perceptions et ses racines.

Peut-être devrions-nous regarder, comprendre, apprendre de nos amis les lignum vitae, bois de vie, de nos amis les arbres, de la nature. Ils ont la sagesse de l’immobilité. Ils sont sur cette terre depuis des milliards d’années, bien avant nous, et  il y a une forte probabilité qu’ils y restent après nous, peut-être est-ce un élément de réflexion…

 

L’équipe du Torchis

 

Silvia Oussadon Chamszadeh, fondatrice, directrice de la rédaction et de la publication.

 

La rédaction se compose d’hommes et de femmes engagés dans la vie politique, économique, culturelle et associative.

Chanoine:  économiste et syndicaliste

Cole Porter:  historien de la musique

Churchill:  polémiste et journaliste

Sire: député

Séraphine: journaliste

L’Ombre: homme politique

Mandrake: écrivain

Ils trient, analysent, commentent des sujets brûlants politiques et sociaux, souvent négligés par les médias traditionnels.

Des collaborateurs plus occasionnels participent à la rédaction hebdomadaire du journal.