Quand Depyl cherche à se recaser !

Patrick Depyl, estampillé Modem, « éphéMaire » de la Wantzenau de 2014 à 2020, cherche apparemment à se recaser et lorgne le poste de député de la 8ème circonscription du Bas-Rhin (Wissembourg – Niederbronn-Reichshoffen).

S’il ne l’avoue pas lui-même, et s’il n’est pas encore officiellement investi, tous les indices sont concordants. Après avoir tournicoté dans le sillage de Macron lors de sa venue à Strasbourg entre les deux tours de la présidentielle, il s’est montré très présent dans la circonscription dans laquelle Frédéric Reiss (LR) ne se représente pas. 

Sur son compte facebook, on le voit sur les marchés appelant à voter Macron avant le 2ème tour notamment à Niederbronn ou à Wissembourg. Evidemment, il ne peut pas se présenter dans sa circonscription, la 9ème  à Haguenau, puisque le député sortant est le LREM Vincent Thiébaut.

Comme quoi, quand on a goûté à la politique et aux avantages de la fonction, on n’a qu’une envie c’est d’y revenir ! Sa carrière de maire n’a duré que le temps d’un mandat. Mis en minorité par son propre conseil municipal 6 mois avant les élections, il s’est pris une belle veste aux municipales de 2020 avec 27,89 % des suffrages exprimés ; donc on peut affirmer qu’il a été désavoué par 3/4 de ses concitoyens ! 

Depuis, il rumine dans son coin, critiquant la politique menée depuis 2020 par Michèle Kannengieser. Il ne désespère  pas de prendre sa revanche en 2026. Mais comme c’est loin et qu’il s’ennuie à la retraite comme simple conseiller municipal d’opposition, il a décidé à briguer le mandat de député espérant surfer sur la vague Macron. 

Sauf que la 8ème est bien ancrée à droite, bastion LR avec Reiss (20 ans), Loos (5ans) et surtout l’emblématique Grussenmeyer (35 ans,de 1958 à 1993 !). Il ne faut pas qu’il s’imagine avoir de grandes chances parce que Macron a légèrement devancé Le Pen au 2ème tour de la présidentielle.

De plus, son adversaire désignée par LR, Anne Sander, députée européenne, semble promise à une élection sans difficulté.

Le plus cocasse, est que ce sont deux habitants de la Wantzenau qui vont s’affronter dans une circonscription qui n’est pas la leur ! A croire que dans la circonscription de Wissembourg il n’y a pas moyen de trouver des candidats du cru capables de remporter une élection législative !!!
Marc Assin

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn