La Vipérisation des hommes publics

Le nouveau jeu des vipères consiste à piquer leurs proies dès qu’elles sont visibles publiquement. 

Sophie Tissier, une complotiste, influenceuse de haine, poussée par Rokhaya Diallo une espèce de Madame Diafoirus militante féministe surexcitée, attaque Eric Coquerel le nouveau président de la commission des finances qui devient la vedette es viol de la saison Macron 2

Le mouvement des vipères Wokeuses du sexe politique s’amplifie. Il se spécialise dans la destruction du mâle blanc et pousse sous le tapis sans retenue la cause des femmes.

Qu’attendent les associations féminines qui rencontrent les plus grandes difficultés pour venir au secours de femmes dont la vie est parfois une descente aux enfers pour dénoncer cette farce qui met en arrière plan la lutte des violences faites femmes ?

La nouvelle racaille culturelle et intellectuelle française n’a pas permis l’émergence de nouveaux Rabelais, Erasme, Thomas More, ou Zola, qui auraient pour s’élever contre cette comédie infâme soutenue par les médias et orchestrée par les #MeToo, les Sandrine Rousseau, les Rokhaya Diallo, les Sophie Tissier des suppôts de LFI, préoccupées à nourrir le wokisme et la cancel culture qui font des ravages dans une société abandonnée par ses institutions qui ne sont plus garantes des valeurs fondamentales du pays.

Séraphine 

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn